Les aiguilles et l’opium

06/13/2015

IMG_6801Présenté au TNM, ce classique de Robert Lepage avec Marc Labrèche qui reprend son rôle d’origine, la pièce est une prouesse technologique avec son cube géant qui bouge dans tous les sens, s’ouvre de part et d’autre et permet la projection et la suspension des acteurs pour donner au récit de multiples dimensions. Les parallèles entre les différentes histoires d’amour réelles de Miles Davis (et Juliette Greco) et de Jean Cocteau (et Raymond Radiguet) qui ont les ont fait plonger dans les affres de la dépendance aux psychotropes sont soulignés par des chassé-croisés réels et projetés qui nous font passer de la France à New York. Porté par le narrateur contemporain, Robert, lui-même en peine d’amour et à fleur de peau, l’ensemble laisse une forte impression quant à la puissance de l’amour et la douleur de ses soubresauts.

 

Festival Mural ou comment embellir la ville à grands traits

06/11/2015

Quand on ouvre la galerie des oeuvres réalisées dans le cadre du Festival Mural depuis quelques années, on est frappé par la richesse des couleurs, des styles et des messages. Montréal se trouve incroyablement embellie par ces oeuvres d’art géantes qui deviennent des points forts de certains quartiers et rues bien connues. J’aimais beaucoup cette réalisation passée de Kashink qui a pignon sur St-Laurent entre Sherbrooke et Duluth.

Screen Shot 2015-06-18 at 5.33.08 PM

Dans les récentes oeuvres de la mouture 2015, j’aime Bicicleta Sem Freio, Axel Void et Melissa Del Pinto.

Bicicleta-Sem-Freio©DanielEsteban

Axel-Void©DanielEsteban

Melissa-Del-Pinto©DanielEsteban

Source photo: http://muralfestival.com/murales/

Brasserie Harricana

05/30/2015

Très chouette nouveauté à la jonction du Mile-End, de Parc-Ex et de la Petite Italie, la Brasserie Harricana est d’abord et avant tout absolument divine. L’aménagement est de toute beauté aves les plafonds ouvragés en bois, les nombreux fûts de bières, le marbre omniprésent et les lumières parfaitement tamisées qui créent une ambiance de rêve. La sélection de bières est épatante et le service en verre de 4 oz permet de faire plusieurs découvertes durant la soirée. Côté repas, le choix est plutôt restreint et ce n’est pas transcendant mais il y a de quoi trouver un accompagnement sympa pour la lignée de bières à déguster.

IMG_6730

 

 

Soirée BD pour l’organisme Lis avec moi, un beau succès

04/30/2015

Très fière d’avoir contribué à l’organisation de l’évènement-bénéfices Beaux Délires de l’organisme Lis avec moi qui s’est tenu à la Salle André Mathieu de Laval le 30 avril dernier. Plus de 150 personnes et un objectif atteint et même dépassé. Félicitations aux organisateurs et bénévoles et longue vie aux projets de promotion de la lecture auprès des enfants de Laval et du Québec.

House of Cards saison 3

03/05/2015

J’adore le mois de février pour la mise en ligne des nouvelles saisons de House of Cards. 13 épisodes, c’est un chiffre parfait pour s’immerger sans disparaître complètement de la circulation. Les attentes étaient grandes après les 2 premières saisons percutantes de magouilles de pouvoir et bien que j’aie eu beaucoup de plaisir à renouer avec Frank, Claire et Doug, disons que leur atteinte du sommet les a mis dans une nouvelle posture de défense qui leur réussit moins. C’était délectable de voir Frank mettre tout en oeuvre pour gravir les échelons de la politique américaine, ce n’est moins de le voir tenter de se maintenir au top. Soyons honnêtes, c’est un fin stratège mais un être humain exécrable. Une fois sorti des coulisses et arrivé dans la lumière vive de la présidence, ses défauts semblent plus marqués et ses qualités à peine perceptibles. Claire était magistrale. Quelle posture, quelle prestance de reine. Le président fait bien pâle figure à côté d’une telle altesse. La scène où Petrov (que j’ai adoré) l’embrasse est délicieusement choquante. La scène où Doug revient avec le journal et remet à Frank un papier avec sa liste des “justices” potentiels alors même que ce dernier lui demandait d’y réfléchir, résume pour moi l’essence du personnage, incroyablement efficace et dévoué (maladivement?). J’ai eu beaucoup de plaisir à regarder le tout mais je n’ai pas eu de moment de révélation pure comme la scène où Frank pousse Zoe sous le métro dans la saison 2.

J’ai déjà hâte à la prochaine saison!FullSizeRender

Food Lab, le resto de la SAT à essayer

03/05/2015
sat2-640x301

Source photo: http://createdigitalmotion.com/2010/12/immersive-theater-takes-a-permanent-dome-shaped-form-in-montreal-alongside-new-tools/

Magnifiques rénovations à la SAT où je n’avais pas mis les pieds depuis mon cours de maîtrise en com en 2008. L’espace sur 3 étages est épatant. Les escaliers en métal perforé qui laissent passer la lumière, l’espèce de salle-dome avec sofa en velours, la yourte pour les fumeurs et l’ambiance générale nous plongent dans une douce euphorie. On dirait un monde imaginaire. La nourriture du FoobLab y est excellente et d’après ce que j’ai compris, la carte change très souvent au gré les envies. À essayer absolument.v2

 

Gargantuesque et décadent PDC

02/28/2015

Quelle belle tradition que d’aller à la cabane à sucre du Pied de cochon en famille pour la soeur de Lo. Une chance que c’est en février et qu’il faisait froid sinon rien ne nous permettrait de nous gaver ainsi, même si c’est divinement bon!

Récemment dans mes oreilles

02/08/2015
  • Les Hay Babies Néguac and Back
  • Philippe B pour Nous irons jusqu’au soleil et l’ensemble de Ornithologie la nuit dont l’ambience feutrée me charme infiniment.
  • Le monde est virtuel de Fiori.
  • Elsie et les pièces musicale de L’existoire de Richard Desjardins.
  • Pretty distractions et Rooftop of Romolos de Motel Raphaël, elles sont trop chou
  • Toujours Peter Henry Philips dont j’attends impatiemment le premier album après un EP de 3 tounes qui roule en boucle
  • Le EP anglophone de Lisa Leblanc, la toune siflée, Katie Cruel et You look like trouble
  • Comme des rames de Klô Pelgag
  • Sleeping Operator des Barr Brothers
  • J’aurai  des mains d’Alex Nevsky pour “l’homme est le plus beau des monuments quand il se tient debout
Older Posts